sexta-feira, 14 de outubro de 2016

EXCLUSIVO DC - O ACORDO DE CONACRY


ACCORDS DE CONAKRY
DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA FEUILLE DE ROUTE DE LA CEDEAO POUR UNE SORTIE DE CRISE EN GUINEE-BISSAU

Contexte

A l'invitation du Médiateur de la CEDEAO, le Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée, une réunion de concertations sur la situation en République de Guinée-Bissau s'est tenue à Conakry du 11 au 14 Octobre, 2016. Ont participé à cette réunion le Président de l'ANP, le PM, le PAIGC, le PRS, le PND, le PCM, l'UM, des leaders religieux ainsi que des représentants de la société civile.

Cette rencontre de Conakry s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de Route de route en six points la CEDEAO intitulée “Accord pour une sortie de crise politique en Guinée Bissau".

Points d’accord
Au terme des discussions, les parties bissau-guinéennes conviennent des dispositions suivantes:

la procédure consensuelle de désignation d’un Premier Ministre et de la formation d’un gouvernement inclusif selon un organigramme négocié par consensus avec l’ensemble des partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale Populaire, conformément à leur représentation proportionnelle; le Premier Ministre devrait rester en place jusqu'aux élections législatives de 2018;

ce gouvernement devrait être ouvert à de personnalités indépendantes et de la Société Civile;

les nominations aux postes de responsabilité publique s’effectueront conformément aux textes et procédures en vigueur ;

une table ronde inclusive sera organisée dans les 45 jours suivant la nomination du Premier Ministre. Cette table ronde devra élaborer et faire adopter un Pacte de Stabilité signé par les principales forces politiques et sociales, sur les principes:

de redevabilité et de transparence dans les prises de décisions institutionnelles;
de réforme de la constitution permettant d’établir des relations stables entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire;
de réforme de la loi électorale en vue de l’organisation couplée des élections législatives et locales en 2018;
d’une nouvelle loi sur les partis politiques incluant le financement public des partis politiques au prorata de leur poids à l’Assemblée Nationale Populaire;
de réforme des secteurs de défense, sécurité et justice;
pour le démarrage de la mise en œuvre d’un programme de développement suivant la vision “Terra Ranka”

le Pacte de Stabilité sera soutenu techniquement et financièrement par la Communauté Internationale, notamment la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, l’Union Africaine, la Communauté des Pays de Langue Portugaise, les Nations Unies et l’Union Européenne;

La mise en place d’un cadre de suivi et évaluation à trois niveaux afin de garantir la stabilité du processus:
Au niveau du Médiateur qui rendra compte à la Conférence des Chefs d’Etats de la CEDEAO ;
Au niveau du Conseil des Ministres de la CEDEAO ;

Au niveau de la Représentation de la CEDEAO en Guinée-Bissau, en étroite coopération partenariat avec le groupe dit des P5 et les autres partenaires internationaux représentés à Bissau;

Conformément aux recommandations de la Feuille de Route de la CEDEAO signée à Bissau le 10 Septembre, la réintégration sans condition des 15 députés dissidents au sein du PAIGC, dans le respect des statuts du PAIGC;

III. Conclusions

Les participants remercient le Médiateur de la CEDEAO, le Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée, pour son hospitalité authentiquement africaine, son leadership et ses conseils sages et judicieux qui ont permis aux participants de s’écouter, d’échanger et de se comprendre, dans un esprit de fraternité et de tolérance, en mettant l’intérêt supérieur de la Guinée-Bissau au dessus de tout.

Ils remercient également les Chefs d’Etats de la CEDEAO pour leur suivi constant, les Nations Unies, l’Union Africaine, la Communauté des Pays de Langue Portugaise, le Sénégal, la Sierra Leone, le Liberia et l’Angola pour leur accompagnement et leur appui au peuple de Guinée-Bissau.

Les participants s’engagent à concourir de bonne foi à la mise en œuvre effective des accords de Conakry et, plus largement, de la Feuille de route de la CEDEAO signée à Bissau le 10 Septembre 2016.

Fait à Conakry, le 14 Octobre 2016

On signé

Pour l’Assemblée Nationale Populaire,
Cipriano Casama,

Pour le Gouvernement,

Pour le PAIGC,
Domingos Simoes Pereira

Pour le PRS,
Florentino Mendes Pereira

Pour le ‘Groupe des 15’,
Braima Camara

Pour le PND,
Joara

Pour le PCD,

Pour l’UM ;

Ont Paraphé:

Le Profeseur Alpha Condé,
Président de la République de Guinée,
Médiateur de la CEDEAO

Le Président de la Commission de la CEDEAO,
Marcel de Souza

Le Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies pour la Guinée-Bissau,
Modibo Ibrahim Toure

Le Directeur Adjoint de la Division Politique du Secrétariat des Nations Unies ;
Fattau Musa

Le Représentant de l’Union Africaine en Guinée-Bissau ;
Ovidio Pequeno

Le Délégué Général de l’Union Européenne en République de Guinée ;

Le Ministre des Affaires Etranges de la Sierra Leone

Secrétaire d’Etat aux Relations Extérieures de la République d’Angola ;

L’Ambassadrice du Sénégal en République de Guinée